Guide d’achat et comparatif du Fouet à lait

Je suis une amatrice de café, et j’aime particulièrement les cappuccinos. Forcément, je ne peux pas vivre trop loin d’une machine à expresso et d’un mousseur de lait. J’avais proposé il y a quelques mois un comparatif sur les meilleurs mousseurs de lait de marché, et je reviens avec un autre comparatif sur les mousseurs fouets et manuels. 

Ils sont pratiques parce qu’ils permettent de préparer d’un seul coup une plus grande quantité de mousse que les modèles automatiques, mais il faut faire mousser le lait nous-même. Ils sont souvent bien moins chers et juste pour ça, c’est intéressant de connaître leurs possibilités.

Mon top 3 des émulsionneurs à lait fouets/manuels

Mousseur à lait Ozeri : Le meilleur

mousseur pas cherIl était déjà dans mon top 3 des mousseurs à lait toute catégorie confondue, et il se retrouve donc naturellement dans les top 3 des appareils manuels. Son tout petit prix ne lui empêche pas d’être très complet et vraiment efficace. Il va permettre de faire de la mousse de lait froide ou tiède, et il suffit de 10 secondes pour obtenir une mousse légère et quelques secondes de plus pour la densifier.

Il y a deux vitesses qui nous permettent de varier l’onctuosité et ainsi d’obtenir des mousses différentes selon nos goûts ou nos envies. En plus du mousseur, cet appareil est livré avec deux accessoires supplémentaires : Une hélice pour mélanger et notamment préparer de bon lait au chocolat, et un fouet qu’on pourra par exemple utiliser pour battre des œufs en neige ou préparer une mayonnaise.

La prise en main est presque immédiate, la qualité de fabrication en inox brossé est vraiment robuste et le manche ergonomique offre une bonne préhension. J’adore le support métallique offert pour poser le mousseur qui peut ainsi rester bien en vue, et joliment rangé sur le plan de travail de la cuisine. C’est le top des mousseurs à lait fouets ! Rendez-vous ici pour lire notre avis complet.

Voir le meilleur prix

Mousseur à lait Bodum 3040-01 Schiuma : Le moins cher

mousseur lait pas cherSi vous cherchez un mousseur à lait à petit prix pour une utilisation occasionnelle, alors ce mousseur Bodum Schiuma devrait vous intéresser. Il coûte déjà très peu cher et n’aura donc pas vraiment d’impact sur votre budget mensuel ou hebdomadaire. Pour le prix, il n’y a évidemment pas de recherche esthétique, et c’est un appareil qu’on rangera au placard après utilisation.

Le manche est en plastique noir, et on ne trouve qu’un seul accessoire, à savoir le mousseur à lait. Il fonctionne sur piles et donc sans fil, et un seul bouton nous permet de l’éteindre et l’allumer. L’utilisation est donc très simple. Il produit une mousse moins dense que le modèle au-dessus, mais suffisamment onctueuse pour la plupart de vos recettes. En moins d’une minute, on obtient de la mousse pour 2 ou 3 cappuccinos.

Est-ce qu’il est robuste ? Il faudra voir dans le temps, mais il se montre en tout cas efficace et c’est bien là l’essentiel. C’est un accessoire de cuisine que je conseille à tous ceux qui veulent préparer de la mousse de lait de temps en temps, et qui cherche un appareil petit et pas cher. Cliquez ici pour découvrir notre avis complet sur ce mousseur de lait.

Voir le meilleur prix

Mousseur à lait Bodum 1446 Latteo : le plus écologique

mousseur lait pas cherÉcologique, tout simplement parce qu’il fonctionne sans électricité, à la simple force de votre poignet. C’est un mousseur de lait à pompe, il faut donc faire des mouvements de haut en bas pour voir notre lait mousser. La carafe est en verre, de bonne qualité, et le couvercle en plastique noir contient le mécanisme de pompe qui va nous permettre de réaliser notre préparation. C’est simple, et même s’il n’y a plus d’électricité, on pourra continuer à faire notre mousse de lait !

La qualité de fabrication de cet accessoire est bonne, et le design simple et épuré va s’adapter sans problème à la plupart des cuisines. On peut utiliser le couvercle, avec le mousseur et la pompe, sur d’autres contenants si on le souhaite, et même si on casse la carafe, l’accessoire principal pourra encore être utile.

Je raffole de tous les objets manuels qui rappellent une autre époque et qui ne nous laissent pas dépendant de l’électricité. Certes la mousse est plutôt légère, pas aussi onctueuse qu’avec des mousseurs modernes, et il faut user d’un peu d’huile de coude, mais on obtient tout de même une jolie mousse sans faire augmenter la facture d’énergie. On vous donne notre avis complet ici !

Voir le meilleur prix

Guide d’achat : Comment choisir ?

Quels sont vos goûts ? Quel type de recette ?

Si vous ne souhaitez faire que quelques cappucinos, alors n’importe quel appareil fera l’affaire. La mousse n’a pas besoin d’être extrêmement onctueuse et donc même un mousseur à lait manuel sera satisfaisant.

En revanche, si vous désirez varier les recettes, avec des cafés latte qui réclament une mousse plus dense, ou des latte macchiato ou expresso macchiato qui ont besoin de gourmandise, il vous faudra un mousseur plus performant comme l’Ozeri. Idem si vous aimez préparer des chocolats mousseux, alors vous aurez besoin d’un appareil puissant avec plusieurs accessoires.

Selon votre consommation

Si vous aimez boire un cappuccino de temps en temps, peut-être un par semaine, et que personne dans la maison n’a besoin de mousse de lait, alors un appareil premier prix fera parfaitement l’affaire.

Par contre, si vous êtes plusieurs dans la famille a raffoler de la mousse de lait, alors il vaut mieux investir un peu dans le meilleur mousseur, qui aura forcément une durée de vie plus longue, et qui permettra de répondre à toutes les envies des différents utilisateurs.

test mousseur lait philips senseo

Comment faire de la mousse de lait ? Mes conseils !

Le choix du lait

C’est la première étape, et la plus importante. Vous pouvez avoir le dernier mousseur de lait dernière génération à cœur nucléaire du futur, si vous achetez un lait écrémé, vous ne ferez pas ou très peu de mousse.

Avec un lait demi-écrémé, on peut obtenir une mousse tout à fait correcte, mais ça dépend parfois de la qualité du lait, qui d’une bouteille à l’autre peut être différente. C’est donc avec du lait entier qu’on aura le plus de chance de faire une jolie mousse de lait onctueuse et assez épaisse. Si vous pouvez, acheter votre lait dans des fermes biologiques pour une qualité supérieure.

Lait froid ou lait chaud ?

On peut faire une mousse avec du lait froid entier. C’est simplement un peu plus long, quelques dizaines de seconde de plus pour obtenir une bonne texture. Avec un lait tiède, c’est quand même un peu plus simple, et on obtient souvent plus facilement une mousse plus épaisse et donc plus gourmande.

Si vous faites trop chauffer le lait, vous allez altérer les protéines qui permettent de faire de la mousse, et donc ce sera plus compliqué. Le lait doit donc être froid ou tiède pour obtenir la plus belle des mousses.

Avec un mousseur fouet

Avec un mousseur à lait électrique en forme de fouet, il faut mettre un peu de lait dans un bol et placer simplement le fouet à environ 2 cm de la surface, puis le mettre en marche. Il faut maintenir la position en restant au milieu du bol pendant une à deux minutes environ.

La mousse va progressivement se former, d’abord légère avec plein de bulles, et elle va petit à petit prendre plus de consistance. L’avantage de ce genre de fouet, c’est qu’on va pouvoir s’arrêter avant que la mousse soit trop onctueuse, si on veut une mousse légère. Un modèle automatique s’arrête quand il le décide, et on obtient donc toujours la même qualité de mousse.

Avec un mousseur à pompe

L’utilisation est encore plus simple. Il suffit de remplir le contenant de lait. Il y a généralement une limite marqué par un trait qu’il ne faudra pas dépasser. Vous devez alors simplement refermer le couvercle qui possède l’accessoire mousseur, puis activer la pompe de haut en bas, ce qui va permettre de faire tourner l’embout dans le lait. Il faut essayer de maintenir un rythme d’environ un pompage par seconde. Généralement, il est nécessaire de pomper entre une et deux minutes pour obtenir une belle mousse, soit entre 60 et 120 mouvements.

La mousse sera toujours moins onctueuse et moins dense qu’avec un appareil électrique de bonne qualité, mais elle sera tout à fait satisfaisante pour accompagner quelques fruits ou pour couvrir un café frappé.

 

Pour revenir sur notre page d’accueil, c’est par ici !