Cappuccino : Comment dessiner une feuille avec la mousse de lait

Faire un bon cappuccino c’est bien, mais s’il est beau c’est encore beaucoup mieux. Le latte art est-ce qu’on peut appeler l’art de l’expresso. Il s’agit de dessiner des motifs sur le haut de notre cappuccino en incorporant le lait et la mousse de lait. Il n’existe pas un seul bar de renom qui se passe du latte art, mais il est également possible d’épater vos amis à la maison en réalisant vos propres dessins. Voici comment s’y prendre.

comment faire une feuille mousse de laitL’importance d’une bonne mousse

Pour une belle mousse, il faut utiliser le bon lait. Le lait entier est parfait, mais à défaut le lait demi-écrémé peut faire l’affaire. Un lait écrémé en revanche produit une mousse très légère, plutôt belle, mais qui se dissout presque instantanément dans le café.

Utilisez votre mousseur à lait, et versez à l’intérieur 150 cl de lait. Il faut faire mousser environ 25 % du lait. Le reste doit être légèrement émulsionné et chauffé, mais ne doit pas être transformé en mousse. Faites couler votre café en biais dans une tasse, afin de conserver au maximum la mousse produite par la machine à expresso.

Dessiner une feuille

La feuille est un des dessins les plus simples à réaliser en latte art, mais il faut tout de même prendre le coup de main. On commence par verser le lait au milieu de la tasse. Il faut partir d’assez haut, afin que le lait tombe au fond de la tasse et laisse ainsi la surface du café bien marron. On descend ensuite le pichet de lait vers la surface en maintenant le débit, jusqu’à s’appuyer sur le rebord de la tasse.

C’est à ce moment-là que l’on commence le dessin. Il faut provoquer rapidement un débit plus important qui tombera de moins haut, pour faire une marre de mousse à la surface du café. On tire ensuite le filet de lait vers soi, en faisant des petits mouvements de droite à gauche, de plus en plus réduits, jusqu’au bord de la tasse. Plutôt que de bouger le bras, il faut simplement faire trembler le poignet. Le dessin doit être petit au départ, la mousse va s’écarter naturellement pour agrandir le motif.

Une fois au bord de la tasse, on tire un trait de lait tout droit jusqu’au bord opposé en traversant les serpentins que l’on vient de créer. La feuille doit avoir pris forme. C’est un motif très élégant qui fait toujours son petit effet.

Quelques conseils

Le lait doit être bien frais, si possible juste en dessous de 0° lorsque vous commencez à le monter avec votre mousseur de lait. Si le pichet est assez frais, c’est également mieux pour obtenir une texture lisse et onctueuse, forcément idéale pour le latte art.

Utilisez une tasse assez large pour débuter. Plus il y a de place en surface, et plus vous aurez de facilité. C’est bien plus difficile dans une tasse étroite.

Vous pouvez vous entraîner avec de l’eau pour maîtriser le mouvement. C’est un peu plus difficile. Si vous y arrivez avec de l’eau, alors vous y arriverait avec du lait et de la mousse de lait. Cela vous évitera de gaspiller plusieurs litres de lait. Pour le café, il ne peut pas être remplacé et il faudra donc en sacrifier peut-être un peu pour votre apprentissage.