Avis et test du mousseur à lait Klarstein Biancolatte

Un mousseur à lait c’est bien, mais s’il a plusieurs fonctions, c’est encore mieux. Klarstein nous propose ainsi le Biancolatte. Il s’agit d’un mousseur à lait 3 en 1, qui émulsionne à froid, à chaud et qui permet également de simplement chauffer le lait. Il n’avait que des bons commentaires sur Amazon, alors il me tardait vraiment de le prendre en main. Après quelques jours de douceurs moussantes, voici mes impressions: Avis

8 Total Score
Avis Klarstein Biancolatte

Le Biancolatte de Klarstein est un mousseur de très bonne qualité qui a aussi l'avantage d'avoir un design plutôt sympa. J'aime le choix des matériaux ainsi que le fait que l'on puisse juste faire chauffer du lait (sans faire de mousse). Cependant pourquoi est ce qu'il n'y a pas deux vitesses ?

Design et ergonomie
8
Rapidité
8
Accessoires
7.5
Mon avis
8.3
User Rating: Be the first one!

Un mousseur entièrement automatisé

Ce mousseur automatique se compose d’un socle qui se branche sur secteur, d’une cuve pouvant accueillir 100 ml de lait pour la mousse et 200 ml pour un simple réchauffage, d’un fouet mousseur et d’un mélangeur. Il peut être comparé au Melitta Cremio qui a, à peu prés, les mêmes caractéristiques.

Si vous cherchez un mousseur qui ne chauffe pas et qui s’utilise plutôt comme un batteur électrique, alors c’est vers le mousseur Ozeri qu’il faut vous tourner. Pour un modèle à cuve entièrement manuel, alors Bialetti et son Tuttocrema devraient pouvoir vous séduire.

Design et ergonomie du mousseur Klarstein Biancolatte

Concernant le design, ce mousseur fait sans aucun doute partie de mes favoris. Il n’est pas aussi élégant que le Philips Senseo, mais je préfère son look plus fun. Il me fait penser au mousseur Arendo dont j’avais également beaucoup apprécié le style.

On le trouve en deux coloris, argent et noir. J’aurais franchement beaucoup de mal à me décider si je devais en choisir un. La cuve est en forme boite de conserve allongée, et on trouve seulement 2 touches, et le nom de la marque tout en haut.

La paroi double est en inox, et le socle est parfaitement rond. On peut poser la cuve à 360°, il n’y a pas de sens ou de clip à trouver, c’est forcément beaucoup plus simple d’utilisation.

avis-mousseur-klarstein-biancolatte

Klarstein Biancolatte

Un bon rapport qualité/prix ?

40,99€ 65,99€

Accessoires et prise en main

Il n’y a pas énormément d’accessoire. On ne trouve qu’un seul mousseur et un mélangeur. Il n’y a pas non plus la possibilité de régler la vitesse. Au final cela réduit les possibilités et la mousse ne sera différente que selon le type de lait que l’on introduira. On peut toutefois effectuer une émulsion à froid et une émulsion à chaud. On apprécie également le fait de pouvoir faire chauffer uniquement le lait sans obtenir de mousse. C’est idéal pour préparer notre chocolat chaud.

La prise en main est immédiate, il n’y a rien de compliqué dans le mode de fonctionnement de cet appareil. Il est simple à utiliser et les différents accessoires se remplacent très facilement. En quelques minutes et sans utiliser la notice, on aura réussi notre mousse.

Concernant l’entretien, le revêtement anti-adhésif est parfait pour empêcher le lait d’accrocher. Le nettoyage est assez simple, même s’il faut toujours retirer l’accessoire au fond pour un lavage optimal. Bien entendu, comme avec tous les mousseurs automatiques de ce type, le socle et la cuve ne passe pas au lave-vaisselle.

J’ai été étonné par le silence de l’appareil (dispo ici) qui fait sa mousse dans une discrétion absolue. C’est forcément très agréable, notamment le matin lorsqu’on est agressé par le moindre bruit. Seule ombre au tableau, il s’agit du cordon de 75 cm. Il est trop court à mon sens, mais c’est le cas sur la majorité des mousseurs automatiques dont le cordon ne dépasse malheureusement presque jamais les 80 cm.
meilleur mousseur pas cher

Klarstein Biancolatte

Un bon rapport qualité/prix ?

40,99€ 65,99€

Performances du mousseur Klerstein Biancolatte

Il monte une mousse onctueuse et crémeuse à froid en moins d’une minute. Pour faire chauffer le lait puis obtenir une mousse chaude il faut au moins 90 secondes. Que ce soit à chaud ou à froid, la mousse est belle et bien épaisse comme je l’aime. La totalité du lait se transforme, mais attention à ne pas mettre quelques millilitres de trop car elle déborde rapidement du contenant.

C’est un mousseur qui ne déçoit pas concernant la qualité de mousse. Elle se forme rapidement et de belle manière. On apprécie également l’embout pour mélanger. Combiné à la fonction de chauffe, on prépare très facilement de bons chocolats chauds.

Le verdict

C’est un mousseur de très bonne qualité que ce Klarstein Biancolatte. Son design me séduit particulièrement, et la qualité des matériaux nous laisse penser qu’on pourra conserver cet appareil pendant plusieurs années sans problème. J’apprécie particulièrement le fait de pouvoir faire chauffer le lait sans faire de mousse, cela permet d’utiliser cet ustensile de plusieurs façons. Dommage quand même de ne pas avoir au moins deux vitesses. Le mélangeur est en revanche un vrai plus.

Il n’est donc pas parfait, mais à ce prix-là il remplit parfaitement ses fonctions. C’est un mousseur de qualité qui assure plusieurs fonctions et qui ne devrait pas décevoir ses acquéreurs. La mousse est vraiment onctueuse, de quoi réaliser de très bons cappuccinos et des lattes machiatto merveilleux.

40,99€

On aime

  • Un super design
  • Facile à entretenir
  • Belle mousse onctueuse
  • Très simple d’utilisation

On aime moins

  • Un peu bruyant pour de l’induction
  • Pas d’accessoires
  • Pas de possibilité de simplement chauffer le lait