Avis et test du mousseur à lait Bialetti Tuttocrema

Faire une mousse onctueuse manuellement, sans difficulté, lorsqu’on possède un budget limité pour un mousseur, c’est possible ! C’est en tout cas ce que promet Bialetti avec son mousseur de lait à piston : TuttocremaPetit prix, mais grande efficacité ? C’est ce que je veux savoir. Je l’ai donc gardé quelques jours à la maison afin de me faire ma propre idée. Bialetti est une de mes marques préférées pour les cafetières italiennes, voyons si les mousseurs lait sont aussi bien étudiés : Avis

7.2 Total Score
Emulsionneur Bialetti Tuttocrema

Le Bialetti Tuttocrema est le premier mousseur manuel que j'ai eu la chance de tester. Je ne vous cache pas que je trouve plus pratique les modèles électriques, mais si vous trouvez que c'est aussi bien d'utiliser de l'huile de coude alors je ne peux que vous le recommander. J'ai d'ailleurs moi même été agréablement surpris ! Je vous en dit plus à travers cet avis !

Design et ergonomie
8.2
Rapidité
6
Mon avis
7.5
User Rating: Be the first one!

Un mousseur manuel à piston

Il y a deux types de mousseurs manuels. Ceux qui possèdent un moteur électrique et qui s’utilisent comme des batteurs, à l’image du mousseur Ozeri, et d’autre qui fonctionnent sans électricité et seulement avec un peu d’huile de coude, comme ce modèle Bialetti Tuttocrema. Pas besoin donc de brancher l’appareil, il se suffit à lui-même.

C’est un mousseur qui est proposé en deux tailles différentes (voir), on ne parle pas en ml mais en tasse, comme très souvent chez le fabricant italien. Ce sont des tasses à l’italienne de petite taille. Il y a donc un modèle 3 tasses et un modèle 6 tasses. Le modèle 3 tasses ne permet de servir de la mousse que pour un seul bon gros chocolat au lait, je pense que la version 6 tasses est bien plus pratique et utile pour une famille française.

mousseur-a-lait-bialetti-tuttocrema

Bialetti Tuttocrema

Un cappucino et un peu d'huile de coude !

27,21€ 35,90€

Design et ergonomie du mousseur Bialetti Tuttocrema

Le design est plutôt sympa, le mousseur est en aluminium anthracite équipé d’un vernis haute résistance. Une poignée en plastique permet une préhension sans aucun risque de brûlure, et enfin le couvercle, lui aussi en plastique fait office de piston.

C’est un objet au look assez moderne, même si on est loin du design contemporain d’un Arendo Milkloud. Quoi qu’il en soit, il s’adaptera à la plupart des cuisines, et sa petite taille, sans cordon électrique ni socle, permet de le ranger facilement

Prise en main

On ne trouve pas une multitude d’accessoires comme sur Melitta Cremio, et il faudra se contenter du couvercle équipé d’un fouet à double disque pour faire monter notre mousse crémeuse. Il n’y a donc pas énormément de possibilité, mais en variant la vitesse d’action du piston on doit pouvoir obtenir différentes textures.

On peut donc faire une émulsion à froid. Pour cela il suffit de mettre du lait à l’intérieur du mousseur jusqu’à la limite autorisée, puis de faire des mouvements de haut en bas avec le piston. Pour l’émulsion à chaud, le mousseur se place directement sur une plaque de cuisson à feu doux. Attention, le matériel n’est pas adapté à l’induction. Je trouve que c’est vraiment son gros point faible. On peut toutefois faire chauffer le lait, le placer à l’intérieur et faire notre mousse par la suite.

La prise en main est immédiate, il n’y a pas besoin d’avoir fait de longues études en ingénierie pour utiliser ce mousseur. C’est très simple et même les novices activeront le piston sans aucune difficulté.

Pour l’entretien, le revêtement anti-adhésif permet au lait de ne pas accrocher. Le nettoyage se fait alors très facilement. Si on le souhaite, on peut placer le contenant au lave-vaisselle sans aucun risque. Le couvercle avec son piston est un eu plus fragile, mais il ne devrait pas y avoir de problème de non plus.
mousseur lait pas cher

Bialetti Tuttocrema

Un cappucino et un peu d'huile de coude !

27,21€ 35,90€

Performances du mousseur Bialetti

Je dois avouer que j’étais un peu perplexe au départ. Je n’avais utilisé jusque-là que des mousseurs électrique et je ne m’attendais donc pas à voir ce modèle manuel faire des miracles. Alors non, il n’y a pas eu de miracle, mais j’ai tout de même était agréablement surpris par la facilité à fabriquer une mousse plutôt onctueuse.

Je dois quand même avouer qu’au départ en usant du piston trop gentiment, je n’avais presque aucun résultat. Il faut donc l’actionner de manière assez énergique pendant 1 à 2 minutes pour obtenir de la mousse. Ce n’est donc pas de tout repos, mais on a tous déjà connu des épreuves plus difficiles. Ce n’est donc pas aussi simple que d’appuyer sur un bouton, mais il n’y a aucun risque de panne.

Le verdict

Si vous n’avez pas l’électricité, ou bien que vous aimez les produits qui ne consomment rien, alors vous allez adorer et adhérer à ce petit mousseur de lait manuel. Ici pas de moteur, pas de câble électrique, et donc beaucoup moins de risque de panne. Après avoir compris le bon fonctionnement de cet appareil, on obtient en travaillant un peu, une jolie mousse tout à fait appétissante.

Le matériel est robuste, le design plutôt sympa, et finalement j’ai apprécié ce mousseur qui ne réclame simplement qu’un peu d’huile de coude. Si vous avez un petit budget et que vous raffolez de la mousse, alors cet emulsionneur devrait vous réjouir.

On aime

  • bialetti-mousseur-emulsionneurBonne qualité de fabrication
  • Facile à entretenir
  • Mousse de bonne qualité
  • Petit prix
  • Ne nécessite pas d’électricité

On aime moins

  • Ne fonctionne pas sur une plaque à induction
  • Le mouvement du piston doit être assez rapide
  • Pas d’accessoires

27,21€